Thèse soutenue

Feng Zikai (1898-1975), peinture et littérature, image et texte

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie Laureillard
Direction : Flora Blanchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

L’artiste chinois Feng Zikai (1898-1975) appartient pleinement à son époque en créant une forme de dessin rapide et simple parfaitement adapté à la presse, en plein essor dans la métropole moderne qu’est la Shanghai des années trente. Réalisé à l’encre et au pinceau, mêlant caractéristiques occidentales et chinoises, le manhua est un art que Feng considère lui-même comme situé à mi-chemin entre la peinture et la littérature, car porteur d’une signification que précise la légende. Celui-ci se combine bien souvent à l’écriture d’essais « familiers » (xiaopinwen), forme littéraire également libre et concise. L’objet de cette étude est de montrer en quoi le dynamisme de l’oeuvre d’un artiste comme Feng Zikai trouve son origine dans ce dialogue entre le texte et l’image, dont plusieurs aspects sont envisagés et qui conduit à un troisième niveau de signification.