Thèse soutenue

Effets ergogéniques, métaboliques et hormonaux d'une prise chronique et aiguë de salbutamol

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bénédicte Le Panse
Direction : Katia CollompOlivier Richard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Orléans

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le but de notre travail a été d’étudier les répercussions ergogéniques, hormonales et métaboliques d’une prise orale aiguë (4 mg) et chronique (12mg/jour pendant 3-4 semaines) de salbutamol chez des volontaires sains de sexe masculin et féminin, sédentaires et entraînés, au cours d’exercices supramaximaux (Wingate test). Nous avons ainsi mis en évidence que l’administration per os à dose thérapeutique de salbutamol améliore la performance au cours d’un exercice supramaximal, indépendamment du sexe et de l’aptitude physique des sujets. Parallèlement, nous avons montré que les administrations aiguë et chronique de salbutamol engendrent des modifications métaboliques et hormonales significatives au repos comme à l’exercice. Cependant, l’administration en prise chronique à dose thérapeutique de salbutamol ne modifie ni la composition corporelle ni la masse osseuse des sujets. Il apparaît donc que la prise par voie systémique de beta-mimétique engendre sans conteste un effet ergogénique significatif lors d’un exercice supramaximal quelle que soit la population étudiée et que cet effet n’est pas du à un effet anabolisant. De nouvelles études apparaissent nécessaires afin de clarifier le/les mécanismes à l’origine de cette amélioration de performance.