Thèse soutenue

Étude pluridisciplinaire des interactions pectines/cellulose : vers un nouveau modèle de paroi primaire végétale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Agata Zykwinska
Direction : Marie-Christine RaletCatherine Garnier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physicochimie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale chimie biologie (Nantes....-2008)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Des approches in vitro et in muro ont été développées de manière à étudier les interactions entre les deux biopolymères majeurs des parois primaires des Dicotylédones, la cellulose et les pectines. Des composites “artificiels” ont été créés in vitro par assemblage de pectines ou leurs domaines constitutifs isolés avec la cellulose. L’approche in vitro via des isothermes d’adsorption a permis de démontrer que les pectines riches en chaînes latérales pouvaient s’adsorber sur la cellulose. L’utilisation des techniques de microscopie électronique et de diffraction des rayons X a permis de confirmer que seules les chaînes latérales d’arabinanes et de galactanes sont capables de s’associer à la cellulose. Dans le but d’élargir l’approche in vitro, l’isolement de composites “naturels” pectines/cellulose in muro a été mené à partir de matériels pariétaux de betterave et de pomme de terre. La détermination de la structure de composites pectines/cellulose “artificiels” et “naturels” a été tentée par une approche enzymatique et chimique.