Thèse soutenue

Impact des changements d'usage sur la viabilité d'une population menacée dans un espace multi-protégé : le Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) sur l'île d'Ouessant

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christian Kerbiriou
Direction : Denis Couvet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ecologie. Biologie de la conservation
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris)
Jury : Président / Présidente : Bernadette Lizet
Examinateurs / Examinatrices : Pat Monaghan, Françoise Gourmelon, Louis-Marie Guillon, Romain Julliard
Rapporteurs / Rapporteuses : Emmanuelle Cam, Raphaël Arlettaz

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de cette étude a été d'évaluer la viabilité d'une popualtion de Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax), dans un contexte d'espaces protégés confrontés à de profonds changements d'usages des sols. Cet oiseau, espèce emblématique, est en effet susceptible d'être affecté par les modifications des relations société-nature, telles l'abndon des pratiques agricoles et le développement touristique. L'étude s'est dans un premier temps focalisée sur l'identification des facteurs susceptibles d'influencer les paramètres démographiques de cette espèce. L'objectif de cette étude a été d'évaluer la viabilité d'une population de Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax), dans un contexte d'espaces protégés confrontés à de profonds changements d'usages des sols. Cet oiseau, espèce emblématique, est en effet susceptible d'être affecté par les modifications des relations société-nature, telles l'abandon des pratiques agricoles et le développement touristique. L'étude s'est dans un premier temps focalisée sur l'identification des facteurs susceptibles d'influencer les paramètres démographiques de cette espèce. Le nombre de sites de reproduction apparaît comme un facteur très probablement limitant. Le succès reproducteur est quant à lui influencé par la superficie d’habitats favorables à proximité des sites de reproduction ainsi que par l’abondance des ressources alimentaires au printemps. Enfin, la limitation de l’accès aux zones d’alimentation des oiseaux, occasionnée par la fréquentation touristique estivale du littoral, affecte la survie des jeunes Craves. Dans un second temps, la viabilité démographique de cette population a été évaluée à l’aide de différents scénarios plausibles d’évolution et d’impacts des activités humaines. Dans l’éventualité d’une stabilisation de la fréquentation touristique et du processus d’enfrichement aux niveaux actuels, la population semble viable. Mais comparativement au contexte passé particulièrement favorable, la population semble désormais sur « le fil du rasoir », une diminution même légère d’un des paramètres démographiques conduirait à une extinction inéluctable. Compte-tenu des dynamiques actuelles, le dérangement touristique estival semble impacter le plus la population à court terme. Différents scénarios de gestion ont donc été envisagés, via notamment un modèle démographique spatialement explicite, développé au sein d’un Système Multi-Agents.