Thèse soutenue

Fonctionnement et organisation psychiques des enfants et des adolescents en échec scolaire électif : vers un modèle théorique de pensée de ces déficiences singulières

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Khadija Chikh
Direction : Alain Ferrant
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Lyon 2

Résumé

FR  |  
EN

L’échec scolaire électif touche des enfants et d’adolescents qui performants dans un domaine, scolaire ou non, sont parallèlement en échec dans un autre. Cette déficience est de plus liée à des défaillances importantes de la personnalité et du comportement. A l’aide de l’outil psychanalytique ainsi que d’un test d’efficience cognitive, nous avons démontré que ce syndrome est l’expression d’une organisation et d’un fonctionnement psychiques singuliers. Aux défaillances graves de l’environnement primaire, le moi de tels sujets a dû trouver un mode d’adaptation psychique. Il s’est organisé afin de préserver la psyché de la mort. Cependant cela a engendré des dysharmonies dans la façon d’appréhender le monde et plus spécifiquement les apprentissages scolaires. Notre travail d’analyses nous a permise de constituer un modèle théorique de pensée nécessaire à la compréhension de cette pathologie psychique. Ce modèle se lit de manière circulaire, à l’image de la conception du temps chez de tels sujets. Cette forme spiralée est faite d’un ensemble de processus liés les uns aux autres et ayant une logique propre à la psyché des sujets touchés. Mettre à jour ces processus et cette logique spécifique ont permis de comprendre le mystère de ce fonctionnement psychique. Ces processus pulsionnels sont une quête de la psyché. Celle-ci vise à rechercher des représentations donnant sens à des éléments confus pour le moi, et à "détacher" le sujet de l’objet en créant sa représentation psychique.