Thèse soutenue

Plasticité du phénotype neuroendocrinien dans les cellules immunitaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nadia Ben Larbi
Direction : Michel Salzet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la Vie et de la Santé. Neuroimmunologie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Lille 1

Résumé

FR

La maturation endoprotéolytique est une modification post-traductionnelle fondamentale. Chez les Eucaryotes, la famille des prohormones convertases PC permet la diversification et la régulation de leurs produits géniques. Parmi les sept membres de cette famille, PC2 et PC1/3 sont connus pour être uniquement exprimées dans le système neuroendocrinien. Leur expression au niveau du système immunitaire est peu connue et les mécanismes régissant leur régulation et leur fonction dans ce système ne sont pas définis. L'analyse dans les conditions physiologiques de leur distribution, a révélé que seule PC1/3 est présente dans les macrophages spléniques. Après un challenge infectieux, l'expression de PC2 et PC1/3 est induite dans les lymphocytes B spléniques. L'induction de la pro-enképhaline après LPS et la détection de peptides dérivant de sa conversion ont permis de mettre en évidence un complexe enzyme substrat fonctionnel dans la rate. Nous avons ensuite choisi la lignée cellulaire de macrophages alvéolaires de rat NR8383 et y avons caractérisé l'expression et la localisation subcellulaire de PC1/3. Dans ces cellules, PC1/3 se présente sous trois formes moléculaires de 110, 90 et 75 kDa. L'activation différentielle des voies de l'immunité innée via les récepteurs Toll-like TLR4 et TLR9 in vitro, nous a permis de démontrer que seule l'exposition à l'ADN CpG aboutit à des modifications du trafic intracellulaire de PC1/3. Nous avons confirmé par immunodétection, la colocalisation de PC1/3 avec le TLR9 dans les mêmes endosomes et lysosomes. Le clivage du TRL9 après le traitement avec de l'ADN CpG suggère donc un nouveau mécanisme d'activation de TLR9 par l'action de PC1/3.