Thèse soutenue

Les gens du pouvoir à Madagascar : État postcolonial, légitimités et territoire : 1956-2002

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Didier Galibert
Direction : Bernard Champion
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Anthropologie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : La Réunion

Résumé

FR  |  
EN

La thèse étudie le champ de pouvoir de l'État postcolonial à Madagascar, depuis la formation d'une arène politique démocratisée à partir de la loi-cadre de 1956 jusqu'à la crise majeure de l'année 2002. La première partie concerne le processus de nationalisation du champ politique, à travers les "pèlerinages" des élites et la formation d'un horizon insulaire de l'exercice du pouvoir. Dans la seconde partie, la thèse aborde les difficultés de la refondation postcoloniale du territoire, dans le rapport aux héros fondateurs et aux lieux de mémoire, la définition d'un maillage administratif sans rapport avec les cultes traditionnels, l'affirmation de modalités nouvelles de politisation des identités. La troisième partie évoque la crise d'autorité déclenchée par l'intrusion du modèle de la modernité politique occidentale dans une société largement déterminée par les variantes précoloniales de la monarchie sacrée.