Thèse soutenue

Déontologie et journalisme

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sandrine Payen-Antonelli
Direction : Jean-Baptiste Seube
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit privé
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : La Réunion

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Dès lors qu'une profession doit faire face à une manifestation de la dégradation des comportements de ses membres, le recours à la déontologie apparaît comme un des remèdes possibles. La déontologie, " science des devoirs ", emprunte à la fois à la morale, au droit et à l'éthique. Son domaine est celui du monde professionnel où elle apparaît comme un gage de sérieux et de crédibilité. C'est la raison pour laquelle les journalistes ont très tôt essayé de résoudre les problèmes inhérents à leur activité par la déontologie. La première Charte fût adoptée dès 1918 et demeure une référence. La seconde, plus récente, date de 1971 et regroupe les droits et devoirs de la profession. Ces deux textes ont vocation à s'appliquer tant dans les relations internes aux entreprises de presse, que dans les relations externes qui se nouent avec le public et les tiers. La présente étude tend à démontrer que, malgré son absence intrinsèque de force obligatoire et faute pour la profession de trouver les moyens d'en garantir le respect, la déontologie est intégrée progressivement dans le droit positif, notamment par l'office du juge.