Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Ariane Marmottant
Direction : Luc SalvoAndreas Mortensen
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et génie des matériaux
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Grenoble INPG

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse étudie l'influence d'une variation de structure dans des mousses d'Aluminium sur ses propriétés mécaniques (module d'Young et limite élastique). Des mousses d'Aluminium pur sont élaborées par réplication de préformes de sel. Cette méthode comporte trois étapes: (i) l'élaboration d'une préforme de sel NaC1 poreuse de densité contrôlée, (ii) l'infiltration de cette préforme par de l'aluminium liquide, (iii) la dissolution du sel. Afin de faire varier la structure de la mousse, la préforme de sel est densifiée soit par compaction, soit par frittage, et différentes tailles et formes de sel sont utilisées. La structure des mousses est caractérisée par micro-tomographie aux rayons X et analyse d'image 3D. Il est montré que les mousses répliquées présentent une transition structurale lorsque leur densité varie. Cette transition est à l'origine d'un comportement mécanique «original» pour des mousses à porosité ouverte. Une adaptation du modèle de Gibson et Ashby est proposée afin de relier la transition structurale observée et les variations du module d'Young.