Thèse soutenue

L'économie politique et l'enjeu démographique dans l'Egypte républicaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elena Ambrosetti
Direction : Philippe Fargues
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques. Démographie économique
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris, Institut d'études politiques

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche porte sur la fécondité de la population égyptienne au cours des 50 dernières années. Celle-ci a connu une évolution singulière par comparaison avec d'autres pays de niveau de développement comparable : une baisse précoce dès la fin des années 1950, suivie d’une longue période de fluctuations sans tendance nette, puis d’une reprise de la baisse dans les années 1980, d’une remontée depuis la moitié des années 1990, et enfin d’un nouveau déclin dans les années 2000. Notre hypothèse principale est que la fécondité a gardé un niveau moyen pour plusieurs raisons, notamment le contexte institutionnel, le traditionalisme religieux, la crise économique et la pauvreté, la situation politique, le rôle de la femme dans la société, le mariage précoce, la mortalité infantile et maternelle…Nous essayons donc de conceptualiser les effets des institutions du point de vue économique, social, politique et religieux sur les comportements démographiques, en particulier sur la baisse de la fécondité. Il s’agit d’étudier les facteurs qui influencent l’offre et la demande d’enfants et d’observer le contexte politique dans lequel la transition de la fécondité se produit. Nos données proviennent de plusieurs sources statistiques : l’enquête EFS de 1980 (volet Egyptien de l’Enquête Mondiale sur la fécondité) et les enquêtes Démographiques et de Santé (EDHS) de 1988, 1992, 1995, 2000, 2003. Nous utilisons aussi des données démographiques publiées : par l’Institut national de statistique égyptien (CAPMAS), par des agences des Nations Unies, par des ONG et par la Banque Centrale égyptienne.