Thèse soutenue

Aide au pilotage d'une démarche d'innovation en conception de produits : vers un cahier des charges "augmenté"

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : José Antonio Lattuf
Direction : Robert Duchamp
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie industriel
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris, ENSAM

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le contexte économique qui règne dans l'industrie et les marchés nationaux et mondiaux impose aux entreprises la nécessité d'innover pour rester compétitif. Ce besoin n'est plus à démontrer. Innover signifie mener un processus capable de produire des résultats novateurs exploitables et exploités. Ce processus d'innovation est difficile à maîtriser car complexe et incertain en degré et nature variables (par projet, par entreprise, par technologie,…). Il n'est donc ni figé ni prédictible. La conception et utilisation de méthodes et outils s'inscrivant dans une démarche d'innovation visent une certaine reproductibilité des différents sous-processus impliqués. Cette contradiction en apparence est au cœur de nos réflexions : ce qui doit être reproductible (voire anticipé) tout en intégrant des incertitudes, est censé garantir la variabilité. Pour y faire face, nous proposons une approche méthodologique basée sur des concepts issus des théories d'évolution en biologie et en technologie. Une structuration « évolutionniste » de plusieurs techniques de créativité est formulée et une représentation intermédiaire du produit dite « augmentée » est préconisée. Comme résultat de nos recherches un cahier des charges évolutif et transversal à changements intentionnels et contrôlés : Le Cahier des Charges Augmenté (CDCEVA). Le tout pour favoriser le processus de conception innovante et aider à l'apprentissage et l'appropriation du projet par l'entreprise en l'appuyant dans la construction de sa stratégie prospective-produit. Nous privilégions le contexte des petites structures industrielles comme les PME et nous plaçons le processus de conception de produit comme source d'innovation et des connaissances pour l'entreprise. Deux expérimentations industrielles sur des produits « non techniques » ont montré la pertinence de l'approche et ont permis l'amélioration du modèle initial proposé vers le modèle PIANO qui intègre une démarche globale de pilotage.