Thèse soutenue

Survivre à la catastrophe : Paroles et récits d'un territoire inondé : Contribution à une ethnologie de l'évènement à partir de la crue de l'Aude de 1999

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julien Langumier
Direction : Françoise Zonabend
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ethnologie et anthropologie sociale
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

Les inondations dramatiques du 13 novembre 1999 qui ont touché le village de Cuxac d'Aude se manifestent dans les années qui suivent par la prolixité des habitants et des gestionnaires. A défaut de faire l'expérience de la catastrophe, l'enquêteur est confronté à divers événements de parole qui constituent son terrain de recherche. Les récits du drame participent, à travers la narration du sauvetage, à la construction d'une condition de victime et marquent, par la description des pertes matérielles, la relégation sociale des sinistrés. Face à la nécessité d'interprétation de l'événement malheureux, le principal ressort explicatif réside dans la logique de l'accusation qui se déploie de manière spécifique pour les habitants ou les gestionnaires. Enfin, l'oscillation de la mémoire, entre souvenir et oubli des inondations, et le balancement de la croyance, entre peur et déni du danger, témoignent des stratégies pour mettre à distance le risque de retour de l'inondation et utiliser la catastrophe comme une ressource identitaire. La distinction de l'événement-récit, l'événement-cause et l'événement-mémoire suit la manière dont les informateurs se saisissent de la catastrophe par la parole et résulte d'un retour réflexif sur l'enquête ethnographique.