Thèse soutenue

La réception de Gustave Courbet par ses contemporains des points de vue politique et social

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Thomas Schlesser
Direction : Eric Michaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire (option : histoire de l'art)
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail montre en quoi la dimension démocratique de l'œuvre de Gustave Courbet, loin de se limiter à un système esthétique ou à des données biographiques, est liée à sa réception critique par ses contemporains. Une telle approche théorique suit les principes de Claude Lefort sur la démocratie. Un premier temps (I- Le regard pris au piège) consiste ainsi à montrer en quoi la peinture de Gustave Courbet est un piège, en cela qu'elle évide l'intelligibilité de la peinture. Appelées par ce vide, les critiques fusent pour affirmer leur vérité sur la nature de cette esthétique nouvelle (II- La réception conflictuelle du réalisme de Courbet). Elles procèdent à une politisation de la notion de réalisme. Dans un troisième temps (III - Courbet et les statuts de l'artiste), on examine comment, à partir de Gustave Courbet, s'engagent des conflits sur le statut de l'artiste et les fonctions qui lui sont prêtées.