Thèse soutenue

Contextes intergroupes et stratégies de gestion identitaire chez les supporters

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Iouri Bernache-Assollant
Direction : Marie-Françoise LacassagnePatrick Bouchet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Dijon

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail doctoral s’intéresse aux conditions de mobilisation des stratégies de gestion identitaire selon le résultat du match et le contexte intergroupes dans lequel s’insèrent les « supporters ». Notre cadre théorique est la Théorie de l’identité sociale et de l’autocatégorisation. Dans le premier contexte étudié impliquant une partition Endogroupe-Exogroupe « classique », les résultats expérimentaux révèlent que le niveau d’identification à l’équipe est un déterminant fiable des stratégies. Dans le deuxième contexte, caractérisé par une double appartenance à un Endogroupe plus inclusif, l’analyse de discours sur les fanzines de deux groupes Ultra marseillais révèlent qu’une approche contextualisante permet d’affiner les stratégies de gestion identitaire de ces groupes. Enfin, dans le dernier contexte étudié, défini par l’émergence de groupes de supporters de rugby des clubs de l’ASM, du Stade Français et du Stade Toulousain, les résultats révèlent que les groupes de supporters structurés sur un mode « Ultra » versus « traditionnel » accentuent les stratégies d’appropriation de la victoire et de fidélité en situation de défaite.