Thèse soutenue

La manipulation du langage chez les humoristes français des années 1950 à nos jours : analyses, méthodes et typologies

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Khalid Alaoui
Direction : Jean Pruvost
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres modernes
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Cergy-Pontoise
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Droit et Science politique (Cergy, Val d'Oise))
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Centre de recherches métalexicographiques et dictionnairiques francophones (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise2002-2007)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse a pour objectif de mieux cerner le rapport étroit voire indissociable existant entre langue et humour. Nous proposons ainsi, en premier lieu, de parcourir la notion d’humour en diachronie à travers une étude historique du discours humoristique et des jeux de mots. Nous examinons également les conditions d’émergence et l’utilisation du jeu langagier d’un point sociologique et idéologique, en soulignant le lien existant entre l’humour et le pouvoir politique. Puis, nous nous employons à déterminer concrètement quels sont les multiples outils linguistiques, les différents mécanismes dont se sert le sujet parlant pour créer non seulement les jeux de mots (classés dans une typologie très précise et exhaustive), mais également les effets de sens, l’implicite et tout autre procédé langagier (dialogisme, détournement d’énoncés, rhétorique, non-sens, etc. ) qui participent à la création du discours humoristique. Chaque mécanisme est soumis à une analyse rigoureuse permettant de décrypter les processus sémantiques, morphologiques, syntaxiques mis en action dans la réalisation de ces jeux de langage.