Modélisation de structures syntaxiques complexes pour apprentissage de langue sur le réseau

par Yun-Ann Lee

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Didactique et sémiotique

Sous la direction de Henri Madec.


  • Résumé

    Notre intention dans cette recherche est de construire une architecture gérant des ressources pédagogiques et en particulier un système d’enseignement de syntaxe du français, sur serveur, à l’intention d’apprenants universitaires chinois. Ce système sera accessible sur Internet pour toute personne de culture chinoise, disposant déjà d’un niveau correct en français et désireuse de perfectionner ses connaissances syntaxiques. La réalisation de ce projet exige de partir d'une situation de terrain, d'une situation linguistique, totalement décrites et de connaître le fonctionnement des outils nécessaires à sa mise en œuvre. Nous avons recours à une modélisation en Grammaire d'arbres adjoints (TAG), qui nous permet de mieux évaluer les différences entre les deux langues et d’en tenir compte pour la formalisation , la modélisation cognitive de l’apprentissage et la planification de nos didacticiels. Tenant compte aussi des résultats déjà obtenus dans les interfaces homme-machine, des programmes d’EAO et d’EIAO, de nos observations de terrain, nous tentons de dégager un outil qui permette à l’apprenant de se constituer un savoir syntaxique. Pensant qu’une approche empirique est insuffisante, nous nous appuyons sur des modèles théoriques des syntaxes chinoise et française, mais ne prenons en compte que la syntaxe complexe des deux langues, en particulier les phénomènes de subordination. Ce domaine est particulièrement redouté des apprenants, étant donné que ces deux langues sont de type très éloigné. Nous présentons une étude comparée des syntaxes chinoises et françaises. Nous soulignons les points de divergences syntaxiques ainsi que les problèmes des Chinois quand ils rédigent des phrases complexes en français. Ensuite, on essaie de tracer un classement comparatif des structures des syntaxes française et chinoise. Nous traitons d’abord les phrases françaises simples à tête verbale. Les arbres TAG de tous les exemples ainsi que le processus de construction des arbres sont présentés. Nous nous efforçons de dresser ensuite une typologie de la subordination française et chinoise. Nous classons les phrases selon le degré de différence entre les structures dans les deux langues. Le dernier type regroupe donc les phrases où il y a le moins de ressemblances entre le français et le chinois. Tous les types sont présentés sous forme d’arbres TAG. La dernière étape de cette thèse consiste à élaborer un logiciel implantable sur Internet correspondant à des séquences didactiques, gérant les apprentissages. Les concepts d’explication, de prise en charge des différents modèles d’apprentissage de langues, de niveau d’expertise permettent de traiter de façon adéquate tout apprenant ainsi que son cursus. Notre site prendra en compte l’autonomie des sujets. Des évaluations de la pertinence pédagogique de l’outil effectuée à la fin de cette recherche donnent une bonne direction à un perfectionnement du contenu, des progressions et de la planification de nos cours

  • Titre traduit

    Modularity of complexe syntactic structures for language learning on line


  • Résumé

    The object of this research is to establish an internet accessible French syntax e-learning system especially for Chinese university students who have studied French and prepare to make further improvement on French syntax. In this dissertation, the Tree Adjoining Grammar (TAG) modularity is applied to evaluation of syntax key differences between French and Chinese and to design of our system. The subordinate clause, one of the most difficult part for Chinese students in French learning plays a major role in this analysis. A general comparative study on Chinese and French syntax is presented first. Two subjects are highlighted : the syntactic differences between two languages as well as problems of Chinese students when they write subordinate clauses. A comparative classification of French and Chinese syntactic structures is presented in two ways: one is examination of French simple phrases with verbal heads. All French-Chinese examples and the process of trees combination are demonstrated in TAG trees. The other is typology of French and Chinese subordination, classified according to the measurement of structure differences between two languages. So the first types are the same, and the last type assembles the sentences with the most significant dissimilar characteristics between French and Chinese. All types are presented in TAG trees. The final step of our research is to create a progressive e-learning system, which is divided into three parts: the first is 11 TAG lessons, the second is French simple phrases with verbal heads in 18 lessons and the last is French subordinate sentences in 25 lessons. The results of survey and test of applicants in the end of this dissertation demonstrate that the proposed approach (TAG) can adapt the e-learning and can further be used to improve the content, the progressions and the planning of our lessons in the future research

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (394, 306 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 385-393. Webogr. f. 394

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219393.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219394.2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006BESA1025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.