Thèse soutenue

Foraminifères benthiques de l'Estran de la baie de Bourgneuf : variabilités spatiale et temporelle : utilisation en tant que bio-indicteurs après une pollution par hydrocarbures

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Morvan
Direction : Frans J. Jorissen
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Environnements et paléoenvironnements océaniques
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Angers
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des bio-indicateurs actuels et fossiles (BIAF), UPRES EA 2644, Université d'Angers

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude, portant sur les répartitions spatiale et temporelle des foraminifères benthiques à différentes échelles d'observation a permis de définir l'écologie des peuplements de l'estran de la baie de Bourgneuf, en Vendée (France). Les résultats montrent des variabilités très importantes en fonction des conditions météorologiques et des paramètres physico-chimiques de l'eau et du sédiment (e. G. Teneur en matière organique, topographie, granulométrie). En 1999, cette baie a été touchée par la marée noire de l'Erika. Les foraminifères benthiques sont reconnus pour réagir rapidement aux changements des contraintes environnementales et ont déjà été utilisés avec succès comme bio-indicateurs de pollution par les hydrocarbures. Un suivi spatio-temporel a été mené sur trois sites de la baie de Bourgneuf, de janvier 2000 à juillet 2004, afin de déterminer l'impact potentiel d'une telle pollution sur les peuplements de foraminifères. Des densités très faibles ont été observées pendant au moins 21 mois après l'arrivée des premières nappes de pétrole. A l'heure actuelle, notre suivi de la variabilité naturelle est trop court pour conclure que ces densités exceptionnellement basses sont la cause directe de la toxicité du pétrole. Nous soupçonnons que le nettoyage mécanique des sites les plus pollués de l'estran, conséquence indirecte de la marée noire de l'Erika, a pu contribuer à la diminution de la densité de toutes les espèces de foraminifères. En parallèle, des expérimentations en laboratoire ont évalué les réponses de ces foraminifères en présence du pétrole de l'Erika. La sensibilité de la microfaune s'exprime par la mortalité, une perturbation de la reproduction (déclenchement ou baisse de l'efficacité) des anomalies morphologiques et cytologiques.