Thèse soutenue

Le mode de résolution des conflits en Gascogne, du milieu du XIe siècle au début du XIIIe siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hélène Couderc-Barraud
Direction : Benoît Cursente
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire du Moyen-Âge
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Toulouse 2

Résumé

FR  |  
EN

La Gascogne a connu entre le XIe et le début du XIIIe siècle des modes de résolution de conflits divers et en évolution. Du milieu du XIe siècle au milieu du siècle suivant, ils reposent en grande partie sur la recherche d’un apaisement, à l’aide des seigneurs environnants, ou au besoin devant le prince, un prélat ou les deux à la fois. Ils montrent la persistance de l’autorité publique laïque particulièrement dans la zone du piémont pyrénéen et dans le bassin de l’Adour, parallèlement aux relations d’hommes à hommes et à une diffusion décelable du droit de ban. Mais un double mouvement se dessine : le développement des bourgs et des villes fait naître des alliances nouvelles, entre prince et pays ; l’intervention romaine impose à l’Eglise gasconne une hiérarchisation et un juridisme inédits, qui se diffusent progressivement. L'esprit nouveau en matière de justice touche ensuite les laïcs, encore faiblement, notamment par le biais des cités de Bordeaux, d'Auch, et à partir de Toulouse.