Thèse soutenue

L'Alchimie des larmes dans la poésie de dévotion anglaise du dix-septième siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laurent Curelly
Direction : Jean-Jacques Chardin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature anglaise
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Strasbourg 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le présent travail porte sur le traitement du topos de la larme dans la poésie de dévotion anglaise du dix-septième siècle, chez des auteurs de confession différente : les catholiques Southwell et Crashaw, et les anglicans Donne, Herbert et Vaughan. Il s'efforce d'apporter des réponses aux questions suivantes : pourquoi le motif apparaît-il indifféremment chez des poètes d'obédience religieuse différente ? Plus fondamentalement, comment expliquer que des auteurs pétris de spiritualité convoquent de manière si appuyée, pour la représenter, cette sécrétion éminemment corporelle qu'est la larme ? Aussi notre étude s'intéresse-t-elle à la représentation, dans les vers sacrés des poètes cités, de la larme entendue comme substance organique, et à la façon dont le topos s'articule avec les discours sur les passions en vigueur au dix-septième siècle. Elle montre également en quoi, consolidant l'adhésion des poètes à la spiritualité chrétienne, l'alchimie des larmes sert pleinement l'expression de la foi, tout en remplissant une mission essentielle en faveur de l'écriture poétique elle-même.