Thèse soutenue

Instruments, chants et performances musicales chez les Kwakum de l'arrondissement de Doume (est-Cameroun) : Etude ethnolinguistique de la conception musicale d'une population de langue bantu A91

FR
Auteur / Autrice : François Belliard
Direction : Paulette Roulon-Doko
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ethno-linguistique
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse propose une analyse ethnolinguistique du statut et des fonctions de la musqiue dans la société kwakum de l'est- Cameroun. La première partie situe géographiquement et culturellement cette population et donne une esquisse linguistique de la langue kwakum. La deuxième partie, consacrée à la musique, aborde successivement : le lexique kwakum et la conception de la musique; les instruments et les compétencesi nstrumentales; les chants; les pratiques musicales et l'organisation des répertoires; les veillées funèbres. Cela permet de dégager certains aspects fondamentaux de la musique kwakum : la primauté du jeu vocal sur le jeu instrumental; la prédominance de l'utilisation des instruments rythmiques sur les instruments mélodiques; l'évolution des pratiques musicales qui tendent à se recentrer sur les performances collectives, sur un répertoire "fourre-tout" qui intègre des répertoires traditionnels, et sur la danse en ronde. Au-delà des fonctions de la musique, cette étude permet aussi de dévoiler plusieurs faits socio-culturels caractéristiques, comme par exemple : l'attachement au culte des ancêtres et le rôle symbolique de la rivière; l'importance accordée à la société féminine qui est chargée de protéger le village.