Poétique de l'horreur dans l'épopée et l'historiographie latines, de l'époque cicéronienne à l'époque flavienne : imaginaire, esthétique, réception

par Aline Estèves

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Jacqueline Dangel.

Soutenue en 2005

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail vise à reconstituer la vision romaine de l'horreur, au sens d'émotion extrême de peur et de phénomène horrible ; l'étude porte sur l'épopée et l'historiographie latines, par comparaison avec la tragédie, afin de cerner l'originalité du thème dans deux genres dont il est a priori exclu. La revue des termes désignant la peur permet d'abord d'établir le champ sémantique de l'horreur au sens d'émotion ; s'en extrait l'imaginaire de l'horreur au sens de phénomène, qui s'organise en thèmes et motifs centrés autour des notions de noirceur, de grandeur et de laideur, se partage entre vision péjorative et laudative (horror ad odium/ ad uenerationem) et relève du profane ou du sacré. Ensuite, l'horreur pose des problèmes de transcription esthétique aux poètes épiques et aux historiens, particulièrement dans le domaine de la violence : pour rendre compte du caractère excessif des violences horribles, ils mobilisent des procédés d'amplification dérogeant aux attendus génériques, l'emphasis, l'euidentia et le tumor. Enfin, l'horreur perturbe l'horizon d'attente du lecteur : la delectatio qu'elle induit allie paradoxalement un goût trivial pour le sensationnel et un plaisir intellectuel de reconnaissance des problématiques de la mimèsis, fonctionnant en aemulatio avec les arts littéraires, plastiques ou scéniques ; l'utilitas qu'elle recèle relève essentiellement du questionnement éthique, puisque l'horror ad uenerationem peut prêter le flanc à la critique, et l'horror ad odium donner lieu au grandissement ambigu du mal. Au final, la notion d'horreur se structure dans les deux genres autour de deux thématiques dont la symbolique interfère : les Enfers et les guerres civiles.

  • Titre traduit

    Horror in latin epic and latin history, from ciceronian to flavian age : imaginary, aesthetics, reception


  • Résumé

    The aim of the author is to reconstitute the Roman perception of horror, defined as an extreme fear and an horrible phenomenon ; the study is carried on latin epic and history, and compares them with tragedy, so as to point out the theme originality in two genres whom it is a priori excluded from. By observing the terms expressing fear, it establishes the semantics of horror as emotion ; the imaginary of horror is then extracted ; it is organised on themes such as blackness, greatness and ugliness, divided into pejorative and laudable vision (horror ad odium/ ad uenerationem), and is a matter for profane or sacred events. Horror deals with aesthetic problems, especially when epic poets and historians develop scenes of violence : so as to express the excessive dimension of horrible violences, they use amplification processes, emphasis, euidentia and tumor, troubling though generic rules. Horror also disturbs readers reception : delectatio joins vulgar pleasure for sensational facts with intellectual pleasure, the reader being allowed to recognize traditional problems of mimèsis and aemulatio in the treatment of horror imagery ; utilitas is the utility of doubt, catching horror ad uenerationem out, and dignifying horror ad odium. In epic and historiography, it appears that two themes structure the Roman vision of horror : hell and civil wars.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2020 par Ausonius éditions à Bordeaux

Poétique de l'horreur dans l'épopée et l'historiographie latines


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1037 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 850 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6234/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8742
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2020 par Ausonius éditions à Bordeaux

Informations

  • Sous le titre : Poétique de l'horreur dans l'épopée et l'historiographie latines
  • Dans la collection : Scripta antiqua , 127 , 1298-1990
  • Détails : 1 vol. (471 p.)
  • ISBN : 978-2-35613-330-4
  • Annexes : Bibliographie p. [443]-463. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.