Thèse soutenue

Chemin de fer (MOB) et organisation régionale en moyenne montagne suisse : Pays d'En Haut et Haute Sarine

FR
Auteur / Autrice : Hélène Jean
Direction : Paul Claval
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

Le chemin de fer, en plein essor, à la fin du XIXe siècle dans les pays industrialisés d'Europe, permet à l'aristocratie et aux nouveaux riches de se déplacer plus aisément sur le continent. Ils affluent, bientôt, sur les bords du Léman, en particulier dans la région de Montreux connue, dès lors, sous le nom de " Riviera lémanique " qui se couvre, très vite, de constructions hôtelières somptueuses. Mais, la montagne, toute proche, attire aussi cette brillante société de la " Belle Epoque " qui désire pouvoir y accéder facilement. Pour ce faire, des moyens de communications adéquats s'imposent. C'est alors que, dès la fin du XIXe siècle, est accordée une concession pour une ligne ferroviaire " Montreux-Oberland Bernois ". Dès 1901, ce chemin de fer atteint le village de " Les Avants-sur-Montreux " (978 mètres d'altitude), puis dessert bientôt toutes les vallées intramontagnardes. L'arrivée de ce train dans les villages, - par le mouvement touristique de grande ampleur qu'il engendre -, les élève au rang de stations renommées donc prisées par toute la " High Society " de l'époque, telle GSTAAD. Une région est née, celle du M. O. B. Se renforçant, sans cesse, au cours des ans. Désormais, penser et agir, au sein de cette région, est incontournable pour un tourisme vivant dans ces espaces de montagne. Enfin, aux données fluctuantes du tourisme, la Cie du M. O. B. Sait répondre, s'adaptant, fort bien d'une part aux besoins de cette entité régionale, mais aussi en étendant d'autre part, habilement, son champ d'action sur la Riviera lémanique.