Thèse soutenue

L'échappée belle : permissions et permissionnaires du front à Paris pendant la première Guerre mondiale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emmanuelle Cronier
Direction : Jean-Louis Robert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR

A partir de juillet 1915, des permissions permettent aux combattants français de retourner à l'arrière pour quelques jours. L'étude examine l'évolution de la réglementation militaire des permissions au fil de la guerre, sous la pression des combattants et des politiques, les conditions du transport des permissionnaires, ainsi que le rôle des congés de détente dans la ténacité combattante. L'expérience de la permission est étudiée dans le cadre parisien : les quelques jours passés à l'arrière sont marqués par l'émotion des retrouvailles familiales, et jouent un grand rôle dans le maintien des structures et des liens sociaux. Mais ceux qui séjournent à Paris cherchent aussi à profiter de tout ce dont ils sont privés au front et font "la noce". L'identité des permissionnaires, et leurs relations avec les Parisiens, sont très ambivalentes. Les représentations du permissionnaire traduisent les relations complexes des civils et des combattants.