Etude de quelques fonctions clés de la physiologie des symbioses ectomycorhiziennes

par Mélanie Morel

Thèse de doctorat en Biologie forestière

Sous la direction de Michel Chalot.

Soutenue en 2005

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Des profils d'expression de nombreux gènes ont été comparés dans le compartiment fongique directement au contact de la racine (au niveau des apex mycorhiziens) et le mycélium extramatriciel de l'association ectomycorhizienne entre Paxillus involutus et Betula pendula. Des gènes codant un transporteur d'urée surexprimé dans le mycélium extramatriciel, une phosphatidylserine decarboxylase et une protéine de fonction inconnue, surexprimées dans les mycorhizes ont été clonés et caractérisés. Pour comprendre quels mécanismes permettent l'ajustement du métabolisme azoté des champignons ectomycorhiziens à des conditions azotées variables du milieu, des études ont porté sur le transport de l'ammonium et de peptides, et sur les voies d'assimilation de l'ammonium. De plus, les facteurs responsables de la diversité interspécifique existant au sein des champignons ectomycorhiziens concernant l'assimilation de l'azote ont été déterminés, en couplant des approches biochimiques et moléculaires.

  • Titre traduit

    Study of some key functions of the ectomycorrhizal physiology


  • Résumé

    The first purpose of my work was to compare gene expression between the fungal compartment in close contact with the root and the extramatrical mycelium of the Paxillus involtus/Betula pendula symbiotic association. A gene coding a urea transporter, up-regulated in the extramatrical mycelium, and genes coding a phosphatidylserine decarboxylase and a protein of unknown function were cloned and characterized further. The second part of my work dealt with the mechanisms involved in the adaptation of ectomycorrhizal fungi to external nitrogen conditions. Studies concerned ammonium and peptide transport, and ammonium assimilating pathways. Moreover, we tried to determine the potential factors explaining the interspecific diversity observed among ectomycorrhizal fungi concerning nitrogen assimilation pathways, by coupling both biochemical and molecular approaches.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 252-266

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2005 120

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005NAN10120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.