Thèse soutenue

L' obéissance chez les catholiques anglais : la controverse sur l'archiprêtre (1598-1603) ou la naissance d'un catholicisme spécifiquement anglais

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sandra Jusdado-Mollmann
Direction : Luc Borot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Anglais
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Montpellier 3

Résumé

FR  |  
EN

L'obéissance ecclésiastique et politique est le thème central de la "Controverse sur l'Archiprêtre ". De 1598 à 1603, cette polémique divise le clergé missionnaire élisabéthain en deux factions ennemies : celle de l'archiprêtre et des Jésuites d'une part, et celle de quelques prêtres séculiers connus sous le nom d'" Appelants ", d'autre part. L'objet de cette thèse est de démontrer que cette controverse apparemment mineure a contribué à transformer le catholicisme en Angleterre en un catholicisme spécifiquement anglais. La notion de conscience individuelle, fondamentale dans la controverse, participe de cette évolution. Rappelons que celle des Catholiques anglais doit composer avec deux instances de pouvoir aussi antagonistes qu'intransigeantes. La controverse est l'occasion pour les polémistes des deux camps d'élaborer leurs propres théories sur la relation entre le souverain et ses sujets. Mais pour corroborer l'hypothèse de départ, il faut également replacer la controverse dans le contexte géopolitique et idéologique dans lequel elle s'insère. De ce point de vue, les relations que l'Angleterre et les polémistes entretiennent avec Rome, l'Espagne, mais également avec la France, éclairent la controverse d'un nouveau jour. Si elles remettent tout d'abord en question la notion d'insularité britannique, elles finissent par générer un catholicisme marqué du sceau de la conjoncture politique-religieuse anglaise.