Thèse soutenue

Description typologique et intelligibilité des langues sifflées, approche linguistique et bioacoustique

FR
Auteur / Autrice : Julien Meyer
Direction : Jean-Marie Hombert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences cognitives. Linguistique
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Lyon 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les langues sifflées, liées à des biotopes particuliers, représentent un patrimoine oral peu étudié. Elles sont analysées ici dans leur diversité suite à un travail de terrain et à des collaborations dans une dizaine de communautés linguistiques du monde entier. La parole sifflée s'appuie sur des éléments phonétiques de la voix parlée d'origine pour communiquer à distance ou dans le bruit ambiant. Elle permet donc une intelligibilité élevée des phrases dans des conditions contraignantes d'écoute. La description typologique de ces langues développée à partir des enregistrements collectés a permis de faire émerger différentes stratégies de transposition de la voix en sifflements. Celles ci dépendent de la phonologie des langues concernées. Une étude comparée de la voix parlée, de la voix criée et de la parole sifflée a montré que le sifflement permet de prolonger la stratégie acoustique de lutte contre le bruit à mesure que la distance de communication s'allonge. Il permet donc à la parole humaine de développer naturellement des propriétés qui élaborent un véritable système de télécommunication. Afin d'analyser ces différents aspects, la méthodologie proposée fait appel aux outils de la phonétique, de la phonologie, de la bioacoustique, de la sociolinguistique, de la psychoacoustique et de la psycholinguistique.