Thèse soutenue

La Manche au XVIIIe siècle : la construction d'une frontière franco-anglaise

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Renaud Morieux
Direction : Jean-Pierre Jessenne
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Lille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Ce travail aborde l'histoire d'une frontière maritime, la Manche, sur le "long XVIIIe siècle". A la fois barrière physique et lien naturel entre la France et l'Angleterre, la Manche est longtemps un espace sans nom et sans limites sur les cartes et dans les dictionnaires géographiques. A partir de la fin du XVIIe siècle s'élabore une construction politique de cet espace, qui devient peu à peu une frontière internationale, dans le cadre de la confrontation franco-anglaise. Les Etats imposent leur marque sur cette mer, monopolisant le droit, l'usage de la force et le contrôle des mobilités. Inversement, les populations qui traversent la Manche, en temps de paix comme en temps de guerre, remettent en cause le processus de cl^oture des frontières étatiques. Relevant à la fois de l'histoire politique, économique et sociale, et croisant sans cesse les perspectives locales, nationales et internationales, cette thèse met en question le discours traditionnel sur la haine franco-anglaise