Thèse soutenue

Au cœur de la révolution automobile, l'industrie française du poids lourd du plan Pons au regroupement Berliet-SAVIEM : marchés, industries et Etat en France (1944-1974)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-François Grevet
Direction : Jean-Pierre Hirsch
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Lille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Cette thèse s'intéresse à l'histoire de l'industrie française du poids lourd entre 1944 et 1974, particulièrement au phénomène de concentration, grâce au dépouillement des archives des entreprises et du ministère de l'industrie. Elle montre pourquoi l'union de Berliet et de Renault n'a pas été la seule voie possible et recherchée. La première partie (1944-1949) présente la genèse du plan Pons, son essai d'application et la manière dont s'effectue la Reconstruction. La deuxième partie (1950-1957) étudie les trajectoires des différents constructeurs (Berliet, Renault,. . . ) et les origines de la SAVIEM. La troisième partie (1957-1967) examine le défi du Marché Commun, les conditions dans lesquelles échouent les négociations destinées à achever le mouvement de concentration, le cheminement séparé des deux principaux constructeurs, et le développement de la coopération franco-allemande entre la SAVIEM et MAN. La quatrième partie (1968-1974) montre que le regroupement de la SAVIEM et de Berliet en décembre 1974 est le produit d'un complexe feuilleton politico-industriel français et européen ouvert à l'automne 1968. Contribuant à l'histoire de la Direction des Industries Mécaniques et Electriques (ministère de l'Industrie), cette thèse souligne l'importance de l'enjeu militaire sur la constitution des marchés, des politiques industrielles, et le rôle majeur des normes dans l'évolution de la branche poids lourds