Thèse soutenue

Histoire des Fang, peuple gabonais

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Xavier Cadet
Direction : Jean Martin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Lille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Au milieu du XIXe siècle, la France implante au Gabon un comptoir destiné à lutter contre la traite négrière et à développer le commerce atlantique. Attirés par une demande croissante, la volonté de supprimer les intermédiaires et les nécessités de mise en valeur de la colonie, les Fang, principaux pourvoyeurs d'ivoire, s'approchent des rivières et gagnent pas à pas la région de Libreville. Ils prennent une part de plus en plus élevée dans les échanges, au détriment des vieilles populations côtières, avec lesquelles les conflits, alimentés par les enjeux commerciaux, se multiplient. Le scénario se reproduit à l'identique dans l'Ogooué depuis son ouverture par Brazza, et dans le Nord, jusque vers 1920. L'aveuglement des Blancs, la faculté d'adaptation des Fang et surtout leur nombre ont longtemps laissé croire à un peuple nomade, parti depuis le cœur de l'Afrique, voire des bords du Nil, à la conquête du Gabon. La réalité de leur installation observée patiemment évapore ces fantasmes