Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Claude Sornom
Direction : René Squarzoni
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : La Réunion

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'autodidaxie observée au siècle dernier n'existe plus. Les adeptes de cette pratique et la construction des savoirs ont fait l'objet d'une mutation. Ceux qui optent pour cette forme d'apprentissage de manière hétérodoxe appartiennent à toutes les classes sociales quel que soit leur niveau scolaire. Les modalités de l'autoformation cognitive ainsi que les stratégies des sujets de notre étude et leurs motivations ont été mises en relation avec les pratiques déjà observées chez les néo-autodidactes. Les résultats de cette recherche font ressortir des fonctionnements spécifiques à chacune des catégories sociales observées. Autodidactes par obligation, les syndicalistes utilisent la technique de la présentialité problématique en vue de la virtualité résolvante. Les politiques n'ont pas de projet et, face au découragement, ils se re-dynamisent de valeurs issues de leur milieu d'origine. Les entrepreneurs s'inscrivent dans une autoformation volontaire et pratiquent un apprentissage clandestin.