Thèse soutenue

Réforme et organisation curriculaire de la géographie dans l'enseignement de base au Portugal

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fernanda Maria Gouveia da Veiga Gomes
Direction : Louis Marmoz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Caen

Résumé

FR

L’analyse de l’organisation curriculaire de la géographie dans l’enseignement de base au Portugal, l’étude des programmes du 3ème cycle (élèves âgés de 13 à 15 ans) et l’observation de leur application dans trois écoles situées dans des contextes différents. Constituent le cadre de cette recherche, dont la réflexion porte sur l’analyse des différences entre le curriculum officiel et le curriculum réel. Le cadre théorique de la didactique de la géographie et de la théorie du curriculum circonscrit les référentiels d’interprétation des programmes de géographie, de même qu’il fournit les éléments permettant d’interpréter la mise en œuvre de ces programmes. L’étude des aspects relatifs à l’organisation et au développement de la réforme éducative (1989) qui est à l’origine des programmes analysés, associée à l’étude de l’évolution de l’enseignement de la géographie au Portugal après la création des premiers lycées (1836), permet de montrer que les programmes de géographie ont toujours été articulés avec les finalités des politiques éducatives de chaque époque et que, au travers des contenus sélectionnés, la discipline a toujours véhiculé les valeurs établies. Les données empiriques, relatives à la réalité de la géographie vécue à l’école, renvoient à l’opinion des enseignants et des élèves sur les programmes de géographie et aux problèmes dus à leur mise en œuvre, aussi bien dans les pratiques d’enseignement que dans les activités d’apprentissage. Le type d’hypothèses et l’ensemble des données recueillies permettent de classifier cette recherche dans un paradigme conceptuel qualitatif et descriptif. Les conclusions systématisées et les critiques présentées mettent en évidence l’énorme déphasage entre les intentions des programmes et la réalité de leur application. Les résultats de la recherche indiquent le sens des changements à introduire dans ces programmes scolaires ; ils expriment en outre la nécessité d’introduire des modifications dans le processus de formation des professeurs de géographie.