Thèse soutenue

Les modes de garde de la petite enfance : facteurs de reproduction sociale et sexuée

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sophie Odena
Direction : Thierry Blöss
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Civilisations et humanités
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université d'Aix Marseille. Pôle Humanités, sciences humaines et sociales

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

A partir d'une enquête qualitative qui étudie deux modes de garde externalisés (crèches collectives et assistantes maternelles), cette thèse analyse l'exercice quotidien des rôles parentaux et les modes d'intervention des professionnels de la petite enfance dans les pratiques éducatives des familles. La première partie montre que si le choix du mode de garde se prend "in fine" au sein du couple, il est conditionné en amont par les mesures que l'Etat met à la disposition des familles. La deuxième partie est consacrée à l'étude des interactions entre les familles et les modes de garde. Les caractéristiques sociales des parents et leur attitude tout au long du processus d'obtention conditionnant l'issue de leur demande. La dernière partie s'intéresse aux représentations des rôles parentaux véhiculées par les institutions et à la manière qu'elles ont d'interférer avec celles de la famille. Il s'agit de montrer dans quelle mesure ces institutions contribuent à la reproduction sociale et sexuée.