Thèse soutenue

Le fantasme à l'adolescence

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Brigitte Haie
Direction : Jean-Jacques Rassial
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (1969-2011)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

La clinique nous a conduit à nous interroger sur les modifications du fantasme à l'adolescence. Nous avons interrogé les termes de crise, processus, opération et sinthome pour l'appréhender. Nous cernerons le satut de fantasme chez Freud tout d'abord : le fantasme comme le rêve, répond à une réalisation du désir mais ne peut-être déchiffré ; son versant grammatical est accentué en 1919. Ces deux axes seront accentués chez Lacan. Le fantasme se reconstruit logiquement. Les deux versants du sujet : le sujet barré et le versant objet a sont unis par le poinçon. Le moment adolescent consiste à revisiter ces troix termes. Le mythe individuel du névrosé constitue une voie d'accès au fantasme adolescent et met en évidence son caractère sexuel. Par ailleurs, Freud a mis à jour l'articulation du fantasme aux structures cliniques, axe repris par Lacan. La logique du fantasme (aliénation-séparation) intervient sur ces deux parts du sujet, en accentuant l'une aux dépends de l'autre. L'accent sera alors mis sur le moment adolescent du fantasme comme révélateur de l'orientation de la structure clinique du sujet en devenir.