Les glaneurs de sons et le cheminement des musiques : constitution de genres musicaux et emprise urbaine des mondes de la musique

par Gilles Suzanne

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Samuel Bordreuil.

Soutenue en 2005

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (1969-2011) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ces dix dernières années, Marseille a été promue par la presse spécialisée au rang des "villes rap et ragga" comme haut lieu de la scène musicale française. Cette vitalité créative de la cité phocéenne tient-elle seulement à une sur-représentation médiatique ou bien s'enracine-t-elle profondément dans la ville ? Ce travail de thèse, à mi-chemin entre sociologie urbaine et sociologie de l'art, explore la corrélation entre l'émergence de genres musicaux, la constitution de mondes de la musique et la ville comme scène de ces engagements sociaux et musicaux. Sur la base d'un travail de terrain (entretiens avec nombre des acteurs de cette scène, observation participante, données quantitatives et d'archive), l'analyse porte tout autant sur l'élaboration collective du contenu musicologique de ces musiques que sur la texture urbaine et sociale de ces genres musicaux. L'hypothèse centrale de la thèse est que, loin d'être au sens strict la production symbolique d'un "champs social" ou celle de "cultures urbaines", les genres musicaux pris ici en référence sont le produit émergent de la mise en réseau de trois plans de réalité : celui des interactions et de leurs hommes, celui des réalités matérielles et de leur inter-objectivité et celui des "passions" et de leur inter-subjectivité. Le travail progressif de "cadrage" de ces trois plans de réalité est alors l'élément constructif de ces genres musicaux en tant que phénomènes sociaux.

  • Titre traduit

    Gleaners of sound and their musical paths


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. pp. 349-357

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF-2348
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.