Thèse soutenue

La Vulnérabilité des sociétés exposées aux risques volcaniques : Le cas des Petites Antilles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Thierry Lesales
Direction : Maurice Burac
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2005
Etablissement(s) : Antilles-Guyane

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L'arc des Petites Antilles constitue un espace éminemment volcanique. Les éruptions de la montagne Pelée (Martinique) et de la Soufrière de Saint-Vincent en 1902 ont, par l'étude des catastrophes passées, marqué les débuts de la volcanologie moderne La région d'étude compte une quinzaine de volcans actifs aux styles éruptifs parmi les plus dangereux. L'approche développée vise l'identification des facteurs de vulnérabilité des sociétés insulaires, à savoir la définition des éléments qui expliquent que ces communautés sont susceptibles de subir des perturbations et des dommages en cas de survenue d'une éruption volcanique. L'analyse de crises éruptives passées et actuelles, en Martinique, à Saint-Vincent, en Guadeloupe et à Montserrat permet la reconnaissance de facteurs et de mécanismes de la vulnérabilité aux risques volcaniques en contexte insulaire. Une gestion passive des risques volcaniques dans l'arc antillais se surimpose par ailleurs à des niveaux de vulnérabilité physique et socioéconomique déjà élevés. La définition de critères de vulnérabilité tenant compte de la configuration et du mode d'occupation des territoires exposées, de leurs statuts politiques et de leurs niveaux de développement autorise alors une hiérarchisation des sociétés exposées en fonction de leur vulnérabilité