Thèse soutenue

Le clonage : une analyse sémiolinguistique du discours de vulgarisation scientifique au Mexique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maria de Lourdes Berruecos Villalobos
Direction : Patrick Charaudeau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 13

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail présente une analyse du discours de vulgarisation scientifique au Mexique. Et part globalement dúne analyse sémiolinguistique du discours, ainsi que de lánalyse du discours de la vulgarisation scientifique, des études sur la critique sociologique de la vulgarisation et de la théorie des représentations sociales. La première partie aborde les enjeux et problèmes de la vulgarisation scientifique, les rapports entre discours de vulgarisation et discours scientifique et définit des concepts. La deuxième partie est organisée en plusieurs chapitres. Le premier présente le corpus. Le second, consacré à lé́nonciation, montre que lídentité du vulgarisateur se construit en interpellant le public destinataire. Le scientifique a une identité spécifique et professionnelle. Léthos du scientifique est dáutorité ; celui du vulgarisateur spécialisé est dóbjectivité ; le journaliste scientifique montre faiblement son rôle díntermédiaire. Láuditoire est caractérisé par la subjectivité. Le tiers est constitutif du sens. Le chapitre portant sur la narration montre que la description y occupe une place fondamentale, suivie en importance par le discours rapporté et en dernier lieu par le récit. Le chapitre concernant lárgumentation définit la macro structure argumentative et montre que la conjonction et la restriction sont au centre des opérations logico-sémantiques. Léxplication joue un rôle didactique important et les reformulations explicatives les plus importantes font apparaître la désignation, la dénomination et la définition. Un dernier chapitre complète cette analyse par lé́tude des représentations sociales. Il montre une structure bi-polaire de la science, qui permet láncrage et líntégration des représentations dans le système de valeurs du groupe.