Thèse soutenue

Synthèse totale d'alcaloi͏̈des de type crinine et de composés biaryliques pontés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claire Bru
Direction : Catherine Guillou
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

Dans le cadre de cette thèse, nous nous sommes intéressés à la synthèse totale d'alcaloïdes de type crinine, de la famille des Amaryllideceae. Notre stratégie de synthèse repose la formation d'un cycle à sept chaînons, avec création concomitante du carbone quaternaire caractéristique de cette famille, par réaction de Heck intramoléculaire. Ainsi, dans un premier temps, les synthèses de l'oxocrinine et de l'oxomaritidine ont été effectuées en sept étapes avec, respectivement, 22. 1% et 14. 8% de rendement. Dans un deuxième temps, la crinine, la maritidine et la buphanisine, éther méthylique de la crinine, ont été formées, en deux étapes, par réduction diastéréosélective d'énone suivie de l'inversion de configuration de l'alcool par SN2 ou par réaction de Mitsunobu. Les synthèses de la flexinine et de l'augustine, alcaloïdes possédant une fonction époxyde, ont été envisagées de multiples façons pour conduire finalement à l'époxy-alcool avec la stéréochimie adéquate. Malheureusement, les premiers essais d'inversion de configuration de l'alcool ont échoué et, n'ont donc pas permis d'accéder aux molécules naturelles cibles. Enfin, la synthèse de ces alcaloïdes a permis, par réarrangement de type diénone-phénol, de former à partir des intermédiaires spirodiénones, des dérivés biaryliques pontés, analogues de la buflavine, alcaloïdes des Amaryllidaceae.