Thèse soutenue

Usines de réplication et de réparation de l'ADN chez la levure Schizosaccharomyces pombe

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Peter Meister
Direction : Guiseppe Baldacci
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques. Génétique
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

En présence de lésions double-brin sur l'ADN, les mécanismes de signalisation et de réparation des cassures sont activés. Cette activation se traduit par la formation de structures sub-nucléaires rassemblant les cassures, les facteurs de réparation et de signalisation des dommages. Dans l'organisme modèle Schizosaccharomyces pombe, nous avons utilisé les techniques de microscopie de fluorescence in vivo et des protéines de fusion fluorescentes pour mettre en évidence ces structures. Dans une première étude, nous avons montré que les facteurs de signalisation des dommages et de réparation des cassures double brin colocalisent après induction de cassures double-brin par irradiation gamma. Ces " foci " ou " usines " colocalisent également partiellement avec PCNA, un facteur ubiquitaire de réparation et de réplication de l'ADN. La levure fissipare permettant une analyse génétique aisée, nous avons également étudié la génétique de la formation de ces usines. Dans une seconde étude, nous nous sommes intéressés à la relation entre réplication et recombinaison lors du blocage des fourches de réplication par déplétion du réservoir de désoxyribonucléotides. L'approche adoptée est basée sur l'utilisation des souches permettant d'observer in vivo simultanément un facteur de recombinaison et un facteur de réplication. Nous avons montré que lorsque les fourches sont bloquées, l'absence du système de surveillance de la structure de l'ADN (checkpoint) intra-S induit l'apparition d'usines de recombinaison. De plus, dans des souches sauvages, nous montrons également que suite à un blocage des fourches, la recombinaison est retardée jusqu'à l'achèvement de la phase S par ce même système de surveillance. Enfin, il semble que la recombinaison induite par l'absence de checkpoint de phase S en absence de nucléotides conduise au moins partiellement à des remaniements de la fourche de réplication et à son inactivation. La troisième étude présentée ici concerne l'organisation spatio-temporelle de la réplication de l'ADN chez S, pombe. Lors de la phase S, PCNA forme de foci subnucléaires. Nous montrons pour la première fois in vivo dans un organisme unicellulaire que ces foci sont des usines de réplication (rassemblement de plusieurs fourches de réplication), Ces usines de réplication présentent une organisation reproductible dans le temps et l'espace intranucléaire. Enfin, nous analysons la dynamique de ces usines, ainsi que l'effet de mutations du checkpoint de phase S sur l'organisation de la réplication de l'ADN.