Thèse soutenue

La fleur de France : étude sur les seigneurs d'Ile-de-France au XIIe siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicolas Civel
Direction : Colette Beaune
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire des mondes médiévaux
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La terre et les hommes d'Ile-de-France sont dominés par les représentants de la puissance publique qui maintiennent l'ordre seigneurial. Ils contôlent les noeuds d'un réseau d'encadrement qui correspond au réseau hydrographique. Dans cet ensemble, les demeures aristocratiques sont les foyers du pouvoir politique. Les seigneurs lai͏̈ques issus de l'aristocratie carolingienne abandonnent progressivement les noyaux principaux au profit du Capétien. La reproduction du groupe aristocratique dépend du roi. L'agglomération des droits de la couronne dans les pays autour de Paris provoque la formation d'une région France dans laquelle les seigneurs lai͏̈ques sont les relais de l'autorité royale. Ils sont pourtant assaillis par le Capétien qui, avec le soutien des grands établissements ecclésiastiques, parvient à présenter les "guerres d'Ile-de-France" comme une lutte du bien contre le mal. Le topos du chevalier-brigand légitime l'annexion des grands foyers de peuplement franciliens par le roi.