Thèse soutenue

Le conflit d'intérêts salariés-chômeurs : justifications microéconomiques et implications macroéconomiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Gabriel
Direction : Olivier Favereau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les conflits d'intérêts sur le marché du travail sont ici analysés entre salariés et chômeurs, et non entre salariés et employeurs, en s'appuyant dans un premier temps sur la théorie insider outsider de Lindbeck et Snower. La première partie s'attache à définir formellement cet antagonisme ainsi que les conditions de son émergence, en statistique et en dynamique. Deux éléments en ressortent principalement : l'incapacité dans ce cadre à définir un équilibre partiel du marché du travail, dans la mesure où les fonctions-objectif des salariés et des chômeurs ne concordent pas ; et le rôle majeur que jouent les rapports de pouvoir entre salariés et employeurs dans la définition de l'état du marché du travail. La seconde partie vise à déterminer quelques conséquences de l'analyse précédente : le marché du travail est alors vu comme un processus dynamique, dans lequel les états conflictuels jouent un rôle d'entrainement majeur.