Thèse soutenue

L'humour chez l'enfant intellectuellement précoce

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claudine Bourgeois Parenty
Direction : Bernard Gibello
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie clinique
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Il a souvent été observé que les enfants surdoués - ou intellectuellement précoses - ont un grand sens de l'humour. Ce constat peut-il alors servir d'indicateur de la précocité intellectuelle, en amont d'un bilan psychologique, notamment dans le cadre scolaire ? L'étude porte sur une cohorte d'enfants de 8 ans et 3 mois à 11 ans et 3 mois, scolarisés en CM1 et CM2. Le protocle expérimental s'appuie sur la passation d'un test de niveau intellectuel, le PM 38, celle d'un test sociométrique destiné à désigner les amuseurs de la classe et un test de créativité (le T. T. C. T. De TORRANCE) encourageant la production de réponses humoristiques. Les résultats indiquent que l'enfant surdoué n'est pas désigné par ses pairs comme amuseur de la classe. Par contre, il produit davantage de réponses humoristiques dans un exercice écrit de créativité verbale. De plus, d'un point de vue qualitatif, ses réponses sont plus souvent incongrues, agressives ou morbides, différences qui renseignent sur l'organisation affective, tout autant que cognitive, du surdoué.