Thèse soutenue

Institutions monétaires et stabilité de la monnaie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Giuseppina Gianfreda
Direction : Pascal SalinDario Antiseri
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 9 en cotutelle avec Rome, Université Luiss-Guido Carli

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La thèse analyse trois régimes monétaires – banque centrale indépendante, liberté bancaire, "currency board" - du point de vue de la stabilité monétaire et propose un système de classification reposant sur trois critères: la présence d'une règle disciplinant la circulation monétaire; son caractère contraignant; la facilité de suspension de la règle grâce à la complicité du gouvernement. L'application de ces critères aux régimes considérés amène à des conclusions différentes par rapport à la littérature dominante. Par exemple: la banque centrale indépendante ne peut pas assurer la réduction du biais inflationniste, car elle ne repose pas sur un règle ex-ante, son succès dépendant de circonstances empiriques; la liberté bancaire repose sur une règle bien contraignante, le point faible étant la facilité d'intervention subreptice du gouvernement; le currency board non orthodoxe ne résout pas le problème de la crédibilité, comme le témoigne indirectement la crise argentine, causée par la restriction monétaire résultant de la décision d'augmenter la couverture des pesos.