Thèse soutenue

Autonomie individuelle et précarisation : dispositifs publics et souffrance sociale en classes populaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Stéphane Le Lay
Direction : Pierre Cours-Salies
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

À partir de quatre enquêtes empiriques resituées au sein des transformations de la société salariale, nous avons mis en évidence la fragilisation matérielle et symbolique d’une grande partie des membres des classes populaires occupant des positions subalternes. Confrontés à l’impératif social de réussite individuelle, ces individus ne peuvent se reposer que sur des dispositifs publics dont l’incitation à l’individualisation constitue un mode rhétorique et pratique d’atomisation socialisée qui tend à renforcer la logique oppressive des rapports sociaux, et à accentuer la souffrance sociale. S’accompagnant d’un déni croissant de la dignité et des attentes individuelles, cette situation conduit à une autonomie sociopsychique au mieux « contrôlée », au pire soumise. En effet, les processus de naturalisation présents dans les dispositions individuelles permettent certes de lutter contre la souffrance, mais freinent les possibilités de luttes collectives qui viseraient à remettre en cause l’ "ordre des choses. "