Thèse soutenue

Connexions trans-spatiales et énoncés tautologiques en japonais

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tomohiro Sakai
Direction : Pierre Cadiot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de cette thèse est de mettre en lumière, dans le cadre de la théorie étendue des espaces mentaux, la construction du sens qui est en jeu dans les énoncés tautologiques en japonais X est X. Des faits empiriques suggèrent que ces énoncés doivent être classés en deux types : ceux qui sont vraiment tautologiques et ceux qui ne le sont pas. La première classe s'explique en termes d'un principe gricéen élaboré. Celui-ci permet de formuler la sémantique compositionnelle de la construction X est X, Y est Y. La deuxième classe peut être divisée en trois types selon le schéma d'interprétation qui entre en jeu. L'emploi le plus important de X est X peut être analysé comme la négation de X devient non-X. Ce schéma rend compte des interprétations variées de X est X ainsi que du fait que l'attribut X dénote toujours des propriétés. Le sens de X est X même si X est P peut également être calculé sur la base de ce schéma et de la configuration spatiale construite par la concessive.