Thèse soutenue

Terminologie internet et création lexicale arabe : contraintes linguistique et défaillance de la traduction

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Taoufik Djegham
Direction : Jean-Patrick Guillaume
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Traductologie
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris 3

Résumé

FR  |  
EN

Toutes les langues ne disposent pas des mêmes outils pour répondre au défi terminologique suscité par l’avènement des TIC, et d’Internet en particulier. La vétusté des outils mis en œuvre pour la création lexicale en arabe ainsi que la banalisation qui entoure la terminologie spécialisée pourraient entraver le renouvellement de cette langue. Cette constatation pose le problème de la « dénomination », c’est-à-dire la structuration conceptuelle des termes techniques, en tant qu’étape préalable à la néologie et à la traduction. L’analyse des problèmes liés à la traduction nous a amené à traiter les différents types de procédés recourus par les traducteurs pour rendre les 36 termes de notre corpus en arabe. Nous en avons repéré six: l’emprunt sémantique, la néologie descriptive, l’emprunt total, l’emprunt aménagé, le calque et l’emprunt remanié. Tous ont un rapport plus ou moins étroit avec l’emprunt terminologique, mais tous n’ont pas la même valeur d’un point de vue traductologique.