Thèse soutenue

Critères prédictifs de la douleur postopératoire en chirurgie de l'épaule : étude prospective randomisée : thèse

FR
Auteur / Autrice : Mike Blay
Direction : Michel Carles
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Médecine
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Une prise en charge efficace de la douleur postopératoire est un impératif quotidien à la fois pour soulager la douleur immédiate mais aussi pour prévenir l'apparition de douleur chronique. Dans ce cadre, la recherche des critères prédictifs de la douleur postopératoire doit permettre de choisir l'analgésie la plus adaptée au patient pour chaque type d'intervention. Notre travail a pour but d'identifier les éléments permettant d'indiquer le niveau de douleur postopératoire prévisible et donc l'analgésie postopératoire la mieux adaptée en chirurgie de l'épaule. Pour cela nous avons réalisé une étude prospective randomisée comportant 6 temps d'évaluation, de la consultation d'anesthésie jusqu'au suivi postopératoire à 1 mois. Les patients sont randomisés avec ou sans anesthésie locorégionale (ALR) et une stratification est effectuée en fonction de l'indication chirurgicale. En postopératoire, les patients sont regroupés en 2 groupes : groupe Douleur Base (EVA ≥ 30) ou Haute (EVA > 30) aux différents temps de l'étude. Les déterminants périopératoires de la douleur seront analysés en uni puis multivarié par régression logistique. 80 patients ont été inclus dans l'étude. Les pathologies les plus douloureuses en préopératoire sont les pathologies du long-biceps, les calcifications de l'épaule, la rupture de la coiffe des rotateurs et celles nécessitant la mise en place d'une prothèse totale d'épaule (PTE). . . Ainsi, l'évaluation systématique de l'intensité de la douleur et le dépistage d'un trouble anxieux ou dépressif lors de la consultation d'anesthésie semble être des outils pertinents permettant de prévoir le niveau de douleur attendu indiquant alors d'analgésie la plus adaptée.