Thèse soutenue

Étude conjointe des facteurs aérauliques et acoustiques en milieu tropical humide

FR
Auteur / Autrice : Isabelle Fleurence
Direction : Jean-Pierre Péneau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques pour l'ingénieur. Ambiances architecturales et urbaines
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale mécanique, thermique et génie civil (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : École polytechnique de l'Université de Nantes

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

En climat tropical humide, le confort d'un logement dépend, pour l'essentiel, de la conjugaison des caractéristiques thermo-aérauliques et acoustiques. L'alternative à la climatisation est la ventilation naturelle, qui permet d'évacuer l'excès d'humidité tout en créant des mouvements d'air autour du corps. Mais pour être performante, cette technique requiert à la fois des vitesses de vent extérieures importantes et une forte porosité des façades des bâtiments, en contradiction avec la nécessité, en milieu urbain, de réaliser une occultation pour se protéger du bruit. De nombreux dispositifs techniques et architecturaux existent pour satisfaire l'une ou l'autre de ces contraintes, mais ils ne sont pas en mesure de résoudre la contradiction signalée, et les rares prototypes qui s'y attachent ne correspondent pas au contexte économique concerné. En conséquence, une exploration des phénomènes physiques d'ambiances à l'échelle urbaine est menée par l'intermédiaire de simulations numériques, dans l'objectif d'explorer les possibilités de résolution de ce conflit. Suite à une analyse historique et typo-morphologique, cinq tissus urbains guadeloupéens sont sélectionnés. L'analyse des résultats des simulations aboutit à la caractérisation aéraulique et acoustique de ces types d'implantation. Elle vise la mise à disposition aux aménageurs de méthodes de conception à l'échelle du projet urbain.