Thèse soutenue

Vladimir Jankélévitch et le mystère de l'interprétation dans la musique française de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emmanuelle Corbel
Direction : Yves Ferraton
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Nancy 2

Résumé

FR  |  
EN

Vladimlir Jankélévitch, philosophe-pianiste, entremêle sa propre vie musicale dans sa réflexion philosophique. Sa culture musicale, recensée ici, prouve son intérêt constant pour la musique française de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Son expérience de pianiste, où la réalité de l'expérience et de l'exécution musicale est unique, vivante ou mouvante, rjoint sa recherche d'un " je-ne-sais-quoi ", d'un " presque-rien ", ou celle de l'infini, de l'inaccessible, de l'absolu. Ce penseur offre au lecteur une approche sur l'interprétation musicale au-delà d'une spéculation technique maîtrisée. IL est alors indispensable de réfléchir sur l'argumentation de cette esthétique autour du mystère de l'interprétation qu'il tente de définir. Aussi s'agit-il d'éclaircir ce concept situé dans le langage musical, dans la création et la composition, puis au niveau du mystère de la lecture faite par les interprètes, de sa réception par le public et par la critique.