Thèse soutenue

Contribution à la connaissance des comportements de subsistance des Gravettiens du sud-ouest de la France : La faune du Gravettien ancien de l'abri Pataud (Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Astrid Vannoorenberghe
Direction : Marylène Patou-Mathis
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Préhistoire. Archéozoologie
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris ; 1995-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Henry de Lumley, Denis Vialou, Jean-Christophe Castel, Roland Nespoulet
Rapporteurs / Rapporteuses : Giacomo Giacobini, Marcel Otte

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse a pour objectif une meilleure compréhension des comportements de subsistance des Gravettiens dans le sud-ouest de la France. Le site étudié est l'abri Pataud. Ce travail a pour support le matériel osseux de la couche 5 (Gravettien ancien), qui a livrée 412 872 restes, étudié selon une approche archéozoologique. L'Homme est à l'origine de l'accumulation osseuse, peu de perturbations post-dépositionnelles sont observées. L'assemblage est bien conservé mais très fragmenté. Le spectre faunique est largement dominé par le Renne. Au Gravettien ancien, plusieurs occupations se sont succédées. L'abri correspondait à un site d'habitat. Des Rennes étaient abattus toute l'année. Transportés entiers dans l'abri, ils subissaient ensuite un traitement complet voire poussé. Ces résultats permettent de proposer un modèle d'occupation de l'abri et du territoire pour le Gravettien de l'abri Pataud. Ce schéma correspond au modèle d'occupation de l'espace déjà connu dans le sud-ouest de la France