Thèse soutenue

Amélioration des méthodes optiques pour la prise en compte des matériaux diélectriques à pertes : optimisation par algorithme génétique d’un tracé de rayons basé sur l’optique géométrique et la théorie uniforme de la diffraction

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Romain Matschek
Direction : Odile Picon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Électronique et traitement du signal
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Marne-la-Vallée

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Après un rappel des fondements théoriques et du domaine de validité de l’Optique Géométrique et de la Théorie Uniforme de la Diffraction (TUD), la prise en compte des interactions multiples à l’intérieur des lames et dièdres diélectriques à pertes est explicitée, évaluée, justifiée puis validée par la FDTD. La diffraction de pente, notamment celle associée au champ transmis, est également détaillée et illustrée sur quelques exemples. Un tracé de rayons totalement 3D a été implémenté, intégrant un algorithme génétique pour calibrer les caractéristiques intrinsèques des matériaux à partir de mesures de champ radioélectrique. La recherche combinée des réflexions, transmissions et diffractions multiples est exposée, les performances du tracé et des calculs de champ sont ensuite confrontées à des mesures réalisées à l’intérieur d’un bâtiment. La prise en compte de la végétation est finalement abordée, les simulations étant comparées à des mesures de champ radioélectrique